dimanche 4 novembre 2012

De l'importance de la concertation...

...ou comment, grâce au dialogue, les dessins s'améliorent ou changent du tout au tout!

Grâce à mon camarade Olivier VV, expert en Coiffure pour Dames, je fais quelques nouvelles illus pour Déclics, le magazine de Oxfam, à paraître bientôt et à ramasser en cherchant son café (ou le rhum qui est bon aussi mais qui s'évapore un peu vhitps)

Il s'agit d'illustrer des brèves, parlant par exemple des pratiques abusives (menaces, salaires impayés, passeports confisqués...) auxquelles sont soumis les travailleurs migrants dans l'industrie alimentaire britannique. Comme j'entends parler d'anglais, je dessine (de mémoire) Blake et Mortimer et évoque subtilement la nostalgie de l'empire coloniale.

...on me demande alors de ne pas trop axer le dessin sur les Roasbeefs, ce qui est fort juste, ils n'ont pas le monopole de l'exploitation dans notre belle société de plus en plus ultralibérale, où tous les sales coups sont permis. Je retourne à mes crayons.
...et voici le message plus savamment distillé (je trouve) et plus amusant (si on aime rire jaune, bien sûr).

Un autre dessin concerne le problème des cultures utilisées pour les agrocarburants au détriment de la culture vivrière, privant la planète de stocks alimentaires pour nourrir le monde. (Bon, en réalité, si on voulait nourrir tout le monde, on pourrait le faire mais bon...et ne me parlez pas des OGM qui vont sauver la planète)

Hop, un petit dessin dont je suis satisfait, la preuve, je l'ai mis au net (à part que la bulle des enfants doit être un chouïa plus haute pour une meilleure lecture):

...ah mais, on me fait remarquer que c'est surtout les pauvres des pays pauvres qui vont une fois de plus l'avoir dans le baba, faut que j'appuie plus sur l'axe Nord-Sud. Heureusement, comme je marche beaucoup, j'ai le temps de réfléchir...et nous voici  avec un dessin sur l'autre continent. Quand l'esprit travaille bien, je suis content mais faut le nourrir car je n'ai pas réellement la science infuse, n'est-ce pas. Des échanges constructifs, c'est parfait. Voici donc la remouture:



Dans un futur pas très lointain, je pense que les deux dessins seront valables. On est tous bien parti pour crever de faim mais au moins on aura de l'essence!! ...et peut-être même de la vrai issue du pétrole made in antarctique quand tout aura fondu.D'autres illus dans le déclics, de moi et d'autres bonhommes talentueux car OVV s'entoure très bien. Bref, filez chez Oxfam (rappel: le vieux Rhum est très bon mais faut le boire vite, il s'évapore! Videz la bouteille en lisant le Déclics, je crois que c'est le mieux)

4 commentaires:

  1. mais quel est donc cette marque de rhum ?? et peut elle élégamment se mélanger avec du citron (vert) et bio de surcroit ?

    RépondreSupprimer
  2. ça se mélange avec rien, ça se boit

    RépondreSupprimer
  3. ça s'évapore plus alors ??

    RépondreSupprimer
  4. ça s'évapore vite alors faut boire vite (après, je ne sais pas trop ce qui se passe, je n'ai pas vérifié le taux d'évaporation dans l'organisme)

    RépondreSupprimer